Linguistique et langage du Web : le Big Data est Carpe Diem :-) !

bigdata-smartdata

Radiographie de la société, les mots en véhiculent les représentations. Ils sont narratifs, tandis que la langue se réinvente sans cesse. Avec la société des données, le Big Data, les Social Medias et les réseaux sociaux, elle est d’autant plus sollicitée. La linguistique étudie l’évolution de la langue et le capital stratégique que constitue le langage. Nouveaux mots et façons de s’exprimer inédites, modernes voire parfois inattendues apparaissent, révélant les modes de vies, les goûts, les comportements et leurs transformations ainsi que les envies et les attentes.

Un exemple, la locution « sac du soir » ou « sac de soirée » n’existe pas dans le langage courant en France, mais est présente aux USA et en Asie, avec également a contrario la locution « sac du jour ». En France, ce n’est pas répandu dans les habitudes et donc dans la langue, de changer de sac pour sortir le soir.

Autre exemple : la sémantique des mangas envahit de plus en plus le discours des jeunes. Ephémère ou pas, l’engouement est bien présent. L’Oréal l’a bien compris avec son mascara baptisé Miss Manga. En extrayant et étudiant les mots de leurs cibles, la linguistique permet d’améliorer la connexion entre marques et consommateurs.

  • Dans le langage Big Data, « on touche avec les yeux et on regarde avec les mains »

Bigdata-shareLes réseaux sociaux et le langage du web ont réussi à transformer la grammaire. Avec le digital, le possessif est associé au démonstratif : ce qui est à soi est aussi et surtout montré aux autres. Le sentiment de possession, affirmé aux yeux de tous, est davantage apprécié et ressenti, tandis que l’acte de monstration est habilement transformé. On ne montre pas, mais on partage. Ainsi possessif et démonstratif fusionnent dans différentes expressions.  Il y a eu et il y a encore le phénomène « it bag »  renvoyant « au sac du moment », au « sac qu’il faut porter », parce qu’il a été exhibé par une célébrité et parce qu’il vient d’une grande marque.  L’expression « food porn », autre tendance du moment, désigne la présentation visuelle et stylisée voire même « glamourisée » de sa nourriture. Quant aux « labos de curiosités« , où l’on partage ses passions, ses collections : ils foisonnent sur Instagram, Tumblr et surtout Pinterest.

  • Le langage Big Data est aussi et surtout Carpe Diem

bigdata-carpediem.jpg
A l’image du Big Data, le langage du Web adopte  les 3V de la vitesse, de la variété et de la valeur. La mode comme la sémantique et la syntaxe sont à l’éphémère. L’internaute vit l’instant présent et ça se voit dans ses mots et la structure de son discours. Les digital women et les digital mum condensent leurs discours, en s’exprimant de façon abrégée. Devant le miroir c’est FDT pour « fond de teint » et RAL pour « rouge à lèvre ». Les enfants sont évoqués avec les abréviations BB1, BB2, FILLE1, FILLE2. Mais si l’abréviation est reine pour faire bref et efficace, elle peut aussi exprimer attention et tonalité affective. Si les digital women jonglent avec le temps pour optimiser leur énergie et leur budget, elles n’en restent pas moins mamans et femmes. Elles vont faire preuve de créativité jusque dans leurs abréviations : les internautes anglaises utilisent « DS, DG, ou DH » pour « dear son, dear girl, ou dear husband ». Et à l’ère digitale pour parler de leur mec à elles, c’est le mot « zhom » que les internautes françaises emploient, exprimant ainsi dans la contraction simplifiée, le lien affectif.
Ex : « moi je m’occupe des marchandise, du camion et des paperasses et faire la prepa de la pate et zhom fera les pizza le soir    . »
Ex : Prise de tête avec zhom parce que mes parents doivent venir manger demain soir
Ex : c’est une perle ton zhom !
La syntaxe se fait simple et le discours plus direct. C’est le langage de l’interaction et de l’échange rapide. La nouvelle stratégie digitale pour se positionner sur Twitter de l’enseigne Nicolas va dans ce sens avec le compte @DisMoiNicolas. Le tout jeune réseau social ThanksWho suit également cette logique. Il permet directement d’identifier sa cible, en la remerciant avec courtoisie ou ironie, en fonction de l’expérience heureuse ou malheureuse vécue.
Ex : « J’ai perdu 5 kg en 2 jours, ThanksWho ? Un kebab. »
Quant à l’orthographe, quand il s’agit des marques et notamment des marques de luxe, c’est presque 20 sur 20 à la dictée de Bernard Pivot. Dans la majorité des cas, à l’inverse des autres mots, les marques sont plutôt bien restituées, malgré quelques fautes de temps en temps. On constate aussi des diminutifs comme « Chacha » pour évoquer Chanel. Ces « surnoms » expriment le lien particulier qu’entretient l’internaute avec la marque. Le jour où Chanel sera écrit avec 2 « n » et Vuitton avec un « t », par la plupart des internautes, les marques de luxe pourront vraiment se faire du souci. Pour le moment, les marques ont toujours la cote et les consommatrices l’expriment en respectant leur orthographe.  Morale de linguiste : qui aime bien, écrit bien ! 🙂

Laurette Château
Linguiste et marketeuse, j’analyse les conversations et les mots du Web à l’agence digitale SEMANTIWEB.

SEMANTIWEB est une agence spécialisée dans l’analyse sémantico-syntaxique et la lecture marketing des conversations du web (forums, blogs et réseaux sociaux). Sémantiweb offre aux marques un décodage marketing des échanges spontanés du web avec des points de transformation opérationnels et stratégiques pour l’entreprise (veille marché, recherche et développement, marketing produit et communication).

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

About Laurette Chateau

Amoureuse des mots et passionnée par les social média. Je veille, j'analyse et je tweete sur les réseaux et médias sociaux, le marketing et l'intelligence économique. http://fr.linkedin.com/in/laurettechateau https://plus.google.com/107209601865780847858/posts http://www.scoop.it/u/chato-lo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :